previous arrow
next arrow
Full screenExit full screen
Shadow
Slider

Changements techniques et technologiques (CTT) – Article 39 de la convention collective

  • Recevoir l’information et en discuter;
  • Étudier les informations reçues; 
  • Faire l’analyse des dossiers; 
  • Consulter au besoin; 
  • Faire les recommandations qui s’imposent; 
  • Voir à ce que les programmes de formation ou de recyclage des employés touchés soit adéquat; 
  • Etc. 

Des changements techniques et/ou technologiques, signifie tout changement ou évolution technique et/ou technologique d’équipement, de matériel ou de procédé en nature, en genre ou en quantité, dans un emploi ou dans les conditions de travail rattachés à cet emploi.

Il est primordial que les nouvelles technologies, qui pourraient être implantées dans les milieux de travail, soient analysées et traitées par notre comité afin d’assurer la formation adéquate de nos membres aux nouvelles technologies, maintenir les tâches dévolues dans nos emplois et assurer d’avoir la rémunération en conséquence des tâches accomplies. 

Les impacts des CTT (changements techniques et technologiques) sont souvent intéressants à court terme pour le travailleur, car cela permet d’améliorer les conditions de travail ainsi que l’organisation du travail. De plus, cela donne accès à de la formation. Les répercussions à long terme se résument souvent par des pertes massives d’emplois, des fermetures de départements, etc. C’est pourquoi il est très important pour un syndicat de faire le suivi des CTT.

L’avènement de nouvelles technologies dans nos milieux de travail est encadré par notre convention collective. Lorsque la Direction a l’intention d’introduire un CTT, elle doit en aviser le syndicat selon les délais prescrits à la convention, article 39.03 A).

L’avis de changement technique et/ou technologique doit être donné par écrit et contenir les renseignements suivants : 

  • La nature du changement;
  • La date prévue de l’implantation;
  • Le nombre d’employés touchés, le titre d’emploi et le lieu de travail; 
  • Les répercussions sur le travail et sur les conditions de travail des employés; 
  • La formation et/ou l’information, la durée, le contenu que la Direction entend donner; 
  • Tous autres renseignements pertinents. 

Il est indispensable de mentionner que la viabilité et l’efficacité du comité relève de l’implication et de la responsabilité des membres. C’est en travaillant dans un esprit collectif que nous aurons les meilleurs gains. Impliquons-nous! 

Être à l’affût des changements dans son milieu de travail et transmettre l’information à sa structure syndicale pour que le comité provincial puisse vérifier que l’avis de CTT a bien été reçu de la direction. De cette façon, on peut mieux contrôler les impacts des changements pour les travailleurs.

Lorsque votre gestionnaire vous approche pour développer de nouveaux outils, pour participer à un projet pilote ou pour vous donner un rôle dans l’entreprise, autre que celui qui est établi à votre description d’emploi, il est primordial daviser et de vous assurer dune bonne communication avec votre structure syndicale.

Lorsque notre employeur ne respecte pas le processus établi dans notre convention collective, il est important de pouvoir compter sur la vigilance de tous afin de s’assurer que votre structure syndicale soit informée. 

Les changements techniques et technologiques