previous arrow
next arrow
Full screenExit full screen
Shadow
Slider

Coordination des griefs

Les divers volets que revêt le comité provincial de la coordination des griefs.

  • La coordination du calendrier des arbitrages;
  • Le protocole d’arbitrage;
  • Griefs portant sur les postes vacants;
  • Soutien aux responsables de griefs régionaux.
La coordination du calendrier des arbitrages

Élaboré chaque année en coordination avec quatre (4) autres unités syndicales. Il s’agit de répartir l’ensemble des dates d’audiences soumises par les arbitres et prévues à notre convention collective, entre les diverses sections locales, nos conseillers syndicaux et nos diverses régions. De plus, tout au long de l’année, gérer tous les changements qui peuvent survenir et surtout les dossiers qui doivent être priorisés, tels les congédiements.  

Le protocole d’arbitrage

Effectuer des rencontres avec l’employeur avant la tenue des arbitrages afin de tenter de régler les litiges pour ainsi optimiser nos dates d’arbitrages.

Griefs portant sur les postes vacants

Traitement l’ensemble de ces griefs, de toutes les régions, pour avoir une vue d’ensemble et pouvoir traiter le plus promptement possible ces litiges. Plusieurs griefs de différentes régions peuvent être déposés sur le même poste vacant; ce genre de dossier doit être traité avec les bons vis-à-vis. Nous avons plusieurs rencontres fixées par année avec l’employeur afin de traiter ces griefs.

Soutien aux responsables de griefs régionaux. 

Qu’il s’agisse d’une question d’interprétation de convention collective ou de processus dans le respect de l’article 15 (règlement de griefs et de mésententes) de la convention collective. En fait, tout ce qui peut toucher une violation de nos droits.


Le grief 

Le règlement de griefs et de mésententes est encadré par notre convention collective. En général, un grief est basé sur une violation de la convention collective, une mauvaise interprétation de la convention collective ou une mesure disciplinaire.

À noter : tout grief ou mésentente doit être soumis par écrit par le ou les employés concernés dans les quarante-deux (42) jours [en jours calendrier] de la date de l’événement qui lui a donné naissance.

N’hésitez pas à consulter votre représentant syndical régional pour vérifier si votre situation requiert le dépôt d’un grief et si oui, il ou elle pourra vous orienter dans les démarches. Il est important de documenter votre demande et fournir toutes les informations qui permettront d’établir le meilleur argumentaire et la meilleure défense possible.


Ancienneté et exigences d’emplois

Possibilité qu’un candidat ayant moins d’ancienneté que vous obtienne un poste vacant sur lequel vous avez postulé. En savoir plus ➡️

André Roy
Coordonnateur des griefs
514.387.2964
coord.griefs@scfp1500.org