previous arrow
next arrow
Full screenExit full screen
Shadow
Slider

Un droit basé sur une définition large du handicap

Il existe une longue liste de problèmes pouvant nuire à la capacité à travailler d’une personne et qu’on nomme handicap du point de vue des droits de la personne.

Un handicap peut être un problème de santé physique ou psychologique ou des limitations fonctionnelles qui peuvent affecter la capacité de travail d’une personne.

Le handicap peut être temporaire, permanent ou épisodique.

Il est à noter que la capacité physique d’effectuer une tâche est d’abord une question d’ordre médical.

Déficiences d’ordre physiques : 

  • L’ouïe;
  • La vue, le daltonisme; 
  • Les maladies cardiaques; 
  • Les troubles musculo squelettiques; 
  • Les affections épisodiques, récurrentes chroniques comme le VIH-Sida, le diabète, le lupus et certains cancers; 
  • Etc. 

Déficiences d’ordre psychologiques : 

  • La dépression;
  • Syndrome de stress post-traumatique; 
  • Les sensibilités chimiques et environnementales;
  • L’alcoolisme et la toxicomanie;
  • La bipolarité;
  • Etc. 

Il y a autant d’accommodements possibles que de personnes ayant besoin d’un accommodement. Le devoir de l’employeur consiste à s’adapter, tant que cela n’entraîne pas une contrainte excessive

Exemples d’adaptations : 
  • Aménager ou modifier le poste de travail;
  • Autoriser un retour progressif au travail;
  • Alléger ou modifier les tâches;
  • Modifier l’horaire ou les heures de travail;
  • Autoriser la prise de pauses supplémentaires ou plus longues;
  • Tolérer un rendement inférieur;
  • Tolérer un niveau d’absentéisme.