previous arrow
next arrow
Full screenExit full screen
Shadow
Slider

Femmes

Le  féminisme c’est simplement vouloir que les femmes aient les mêmes droits que les hommes.


Le comité des Droits de la personne tient à honorer son devoir de mémoire en gardant à l’esprit qu’il tire son origine du comité de condition féminine et célèbre les avancées obtenues tout en gardant à cœur l’amélioration des droits des femmes.

 Agir pour l’atteinte de cet objectif 

  • Faire la promotion des métiers auprès des femmes et œuvrer à en faciliter l’accès; le taux de représentativité féminine au 1500 se maintenant autour des 4,9 % depuis les années 90;
  • Œuvrer à amélioration de l’intégration des femmes de Ia section locale 1500 et assurer un suivi auprès de celles-ci pour améliorer leurs conditions de travail, leur maintien en poste, ainsi que leur progression professionnelle;
  • Promouvoir et favoriser l’implication des femmes métiers à la vie syndicale notamment, en travaillant étroitement avec les conseils régionaux afin que le poste de responsable régional des droits de Ia personne soit occupé par une femme, ce poste étant par coutume Ia porte d’entrée du monde syndical pour les femmes et parce qu’il est primordial qu’une travailleuse qui vit une situation délicate ait accès à une femme pour la représenter si elle le désire;
  • Combattre la discrimination sous toutes ses formes;
  • Participer activement à la prévention du harcèlement en milieu de travail et s’assurer d’une représentation et d’un accompagnement sécurisant lorsqu’une intervention auprès de l’employeur ou lorsque l’utilisation d’un recours est requis.

Assurer une vigie à l’égard des droits des travailleuses, notamment :

  • S’assurer d’une implication du syndicat dans l’application de Ia Loi 143 «  Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics » ;
  • Participer au suivi quinquennal du maintien de l’équité salariale requis en 2020 en collaboration avec le comité FEC. L’employeur doit, tous les cinq (5) ans, faire I’exercice d’évaluer le programme tel que Ia « Loi sur I’équité salariale » le prévoit. Cependant, notre plan d’évaluation des emplois au 1500 étant à jour et œuvrant dans des métiers traditionnellement masculins, cela est peu probable qu’il y ait des écarts;
  • S’assurer de l’application adéquate du programme de la CNESST « Retrait préventif ou réassignation de la travailleuse enceinte ou qui allaite ». Faire les représentations nécessaires lorsque ce n’est pas le cas;
  • Œuvrer à ce qu’Hydro-Québec, étant une entreprise impliquée socialement qui, fréquemment, sert de modèle pour plusieurs autres compagnies face à certains grands dossiers, assume totalement son rôle social en matière de Conciliation Travail Famille. 
  • Suivre de près les diverses politiques qui font reculer les droits des femmes et appuyer les intervenantes qui militent contre ces reculs par notre participation, entre autres, aux manifestations, marches, rédaction d’articles, promotion des métiers traditionnellement masculins et réseautage;
  • Participer, promouvoir ou organiser des évènements et journées thématiques féministes tels que le 8 mars – Journée internationale des droits des femmes, la Marche mondiale des femmes et de campagnes telles que le mouvement « Moi aussi », le respect du non-consentement, etc. en plus de s’impliquer activement dans les activités proposées par le SCFP et Ia FTQ, telles que le colloque sur les Droits de la personne, Ia biennale et l‘école des femmes.

Liens utiles 

Les femmes au SCFP-1500