05
13
17
19
21
73321720_3025255360823987_2579158548789329920_o
10
14
IMG_7628
18
20
IMG_8906
24
30
31
26055642_2207274232623445_242061719441910601_n
IMG_8712
previous arrow
next arrow
Exit full screenEnter Full screen
Shadow

Nos consœurs du Comité provincial des droits de la personne (DDLP), Joëlle Ravary et Carole Martin, en action!

C’est devant les bureaux montréalais de la ministre responsable de la Condition féminine, Madame Isabelle Charest, que la Coordination du Québec de la Marche mondiale des femmes a procédé au lancement de sa programmation pour la 5e édition qui se déroule cette année sous le thème « Résistons pour vivre, Marchons pour transformer ».

Entre le 8 mars et le 17 octobre 2020, partout au Québec, les femmes se mettront en marche, portant les revendications concernant la pauvreté, la violence, l’environnement, les personnes immigrantes, racisées et autochtones.

La grande Marche nationale aura lieu à Terrebonne, dans la région de Lanaudière, le samedi 17 octobre 2020. D’ici là, Joëlle et Carole, responsables du comité DDLP au SCFP-1500, nous tiendront informés des différentes actions prévues.

Téléchargez le document présentant les revendications

La Marche mondiale des femmes est soutenue par un réseau mondial d’une cinquantaine de pays et est organisée tous les cinq (5) ans afin de réunir une dizaine de pays autour de revendications communes. La Marche est mise en action au Québec et à l’international le 8 mars. 

Il s’agit d’une initiative lancée à la suite de la marche contre la pauvreté et la violence «du pain et des roses» tenue en 1995. À cette occasion, quelque 850 femmes avaient marché entre Montréal et Québec pendant dix (10) jours en portant neuf (9) revendications pour l’amélioration de leurs conditions économiques. À l’arrivée, un grand rassemblement de 15 000 personnes les attendait. Cette mobilisation aura eu pour effet de presser le gouvernement d’adopter une loi sur l’équité salariale, d’augmenter le salaire minimum et de mettre en place diverses mesures pour contrer la pauvreté. Elle inspirera également aux militantes un projet mondial audacieux pour marquer le début du 21e siècle : la Marche mondiale des femmes.

Crédits Illustrations : Chantal Locat ; logo globe MMF : © rouleaupaquin.com