05
13
17
19
21
73321720_3025255360823987_2579158548789329920_o
10
14
IMG_7628
18
20
IMG_8906
24
30
31
26055642_2207274232623445_242061719441910601_n
IMG_8712
previous arrow
next arrow
Exit full screenEnter Full screen
Shadow

Indemnités versées aux victimes d’accidents ou de maladies du travail

Le gouvernement du Québec a adopté une mesure fiscale qui a pour effet d’imposer de façon détournée les indemnités non imposables versées par la CNÉSST aux victimes d’accidents ou de maladies du travail. Le retrait préventif de la travailleuse enceinte ou qui allaite est également touché par cette mesure. Ces personnes peuvent payer jusqu’à 2 079 $ d’impôt supplémentaire pour l’année fiscale 2016, tout ça parce qu’elles ont reçu une indemnité non imposable.

Plusieurs organisations revendiquent l’abolition cette mesure fiscale, notamment la FTQ (dont le SCFP est affilié), la CSN, la CSQ, la CSD, la FIQ, l’APTS et le SPGQ. À la veille du dépôt du budget du gouvernement du Québec, il serait peut-être temps que le ministre des Finances écoute les demandes de ces organisations et qu’il entende enfin raison!

Nous vous demandons donc d’acheminer un message qui a été préparé à cet effet pour le ministre des Finances et les porte-paroles de l’opposition (le message sera acheminé automatiquement en quelques secondes) en visitant la page suivante: https://uttam.quebec/imposition/lettre/index.html

Nous vous invitons à diffuser largement le présent mémo.

Merci pour ce geste de solidarité.